La Biopsie

La biopsie consiste à prélever des fragments de tissus d’une anomalie du sein. Elle est réalisée par un radiologue.

Les tissus prélevés sont envoyés au laboratoire d’anatomopathologie pour être analysés au microscope afin de déterminer si la lésion est cancéreuse ou non, et d’en identifier la nature exacte pour mettre en place le traitement le plus approprié.

Selon l’anomalie visualisée par le radiologue, on réalisera une biopsie sous contrôle échographique (microbiopsie) ou sous contrôle mammographique (macrobiopsie).

La biopsie est une technique de diagnostic : ce n’est pas un traitement. Elle ne remplace pas la chirurgie en cas de cancer.

Une biopsie n’aggrave pas le cancer. Elle ne risque pas de faire disséminer des cellules.

Les avantages de la biopsie

  • Les biopsies sont moins invasives et plus faciles à réaliser qu’une biopsie chirurgicale.
  • Si le résultat est bénin, elle évite un acte chirurgical.
  • Il n’y a pas de cicatrices visibles.

Préparation avant une biopsie

Pas besoin d’être à jeun.

Indiquer au médecin, lors de la prise de rendez-vous, si vous prenez des médicaments qui ont un effet sur la coagulation : antiagrégant plaquettaire (aspirine), anticoagulant (Préviscan)…

Préciser d’éventuelles allergies aux anesthésiques locaux, au sparadrap ou aux antiseptiques locaux type Bétadine.

Déroulement de la biopsie

Pas besoin d’une hospitalisation pour effectuer une biopsie. Elle se pratique lors d’un rendez-vous.

1. La microbiopsie :

On réalise une microbiopsie quand l’anomalie est visible en échographie. L’échographie n’est pas irradiante, elle utilise des ultrasons.

Vous êtes allongée sur le dos.

Une anesthésie locale (Xylocaïne) est réalisée à l’endroit de la biopsie de façon à ce que les prélèvements soient indolores. La sensation lors de l’injection peut être désagréable au début (picotements et sensation de brûlure) mais celle-ci disparaît rapidement.

Le dispositif de prélèvement de tissus pour la biopsie est un appareil automatique qui émet un bruit à chaque prélèvement. Le médecin vous prévient lors du geste pour éviter que vous soyez surprise.

Plusieurs prélèvements peuvent être effectués. À la fin de l’examen, des Stéri-strips et un pansement étanche transparent sont mis en place et à garder 48 heures.
La procédure dure entre 20 et 30 minutes.

 

2. La macrobiopsie :

On réalise une macrobiopsie quand l’anomalie est visible en mammographie (microcalcifications le plus souvent). La mammographie utilise des rayons X.

Vous êtes allongée sur le côté (rarement assise dans des cas particuliers), avec le sein comprimé comme pour la réalisation d’une mammographie.

Une anesthésie locale (Xylocaïne) est réalisée à l’endroit de la biopsie de façon à ce que les prélèvements soient indolores. La sensation lors de l’injection peut être désagréable au début (picotements et sensation de brûlure) mais celle-ci disparaît rapidement.

Le système de prélèvement est un dispositif d’aspiration avec rinçage. La procédure dure environ 45 minutes (de l’installation au pansement).

À la fin de la macrobiopsie, il sera déposé un clip de repérage (type agrafe chirurgicale en titane) qui servira de repère au chirurgien lors d’une éventuelle opération ou qui permettra une surveillance de la zone biopsiée lors des prochaines mammographies.

Ce clip est parfaitement toléré, et ne présente pas de contre-indication (notamment pas de contre-indication à l’IRM)

À la fin de l’examen des Stéri-strips et un pansement étanche sont mis en place (à garder 4 jours) et une bande Velpeau qui entoure le thorax (à garder jusqu’au lendemain).

Après une biopsie

Dans les heures suivant la biopsie, peut apparaitre une ecchymose (un bleu) au niveau du point de ponction et/ou du sein, cela est sans gravité.

N’hésitez pas à prendre du paracétamol et de l’Arnica pour limiter la douleur et l’hématome. Vous pouvez également appliquer du froid sur le sein.

Si dans les jours qui suivent, vous ressentez une forte douleur, chaleur, rougeur, gonflement, fièvre, veuillez contacter rapidement le radiologue ou votre médecin traitant.

Les prélèvements sont ensuite transmis au laboratoire d’anatomopathologie. Il faut entre 7 et 10 jours selon les centres pour avoir les résultats.

Les résultats seront envoyés au médecin qui vous a prescrit la biopsie (médecin traitant, gynécologue). Ils ne vous seront pas envoyés directement. Les résultats vous seront expliqués par un médecin (votre médecin traitant, votre gynécologue ou le radiologue qui a effectué la biopsie). Vous indiquerez le choix de ce médecin le jour de la biopsie.

Veuillez conserver précieusement toutes vos mammographies, tous les comptes-rendus de biopsie.